Affouragement en vert «De l'équilibre du sol dépend la santé de l'animal et de l'homme» (André Voisin)

Rechercher
En ce moment

Participez au "Concours Prairie" et faites diagnostiquer votre système fourrager

Vous aimez votre métier d’éleveur et la production fourragère ? Vous aimez peut-être aussi converser avec des jeunes en formation BTS agricole ou IUT agronomie ? Alors pourquoi ne pas participer au "Concours Prairie" du Gnis et permettant à ces jeunes de diagnostiquer votre système fourrager ?

Publié le 01/10/2020 2 minutes de lecture
Participez au "Concours Prairie" et faites diagnostiquer votre système fourrager

Passer quelques heures avec deux étudiants à observer ce qu’il y a chez soi peut être particulièrement enrichissant pour se remettre en question ou plus précisément remettre en question son système de production fourragère. L’œil neuf d’étudiants peut permettre de mettre en évidence des choses que l’on ne voit pas soi-même, de suggérer des modifications ou des projets, en commençant par le système fourrager ! L’atout de la jeunesse n’est-il pas d’avoir envie de refaire le monde ?

Une étude de cas : pourquoi pas le vôtre ?

Depuis 35 ans, le GNIS propose aux élèves de BTS agricole et d’IUT d’agronomie un concours dont le principe est le suivant : par binôme, les élèves choisissent une exploitation d’élevage (production laitière, de viande bovine, d’ovins, de chèvres, de chevaux ou autre). Ils passent ensuite quelques heures à discuter du système fourrager, des imperfections, des problèmes particuliers, des impacts économiques. Puis ils visitent les prairies, en réalisant éventuellement un ou des diagnostics prairiaux.

Les élèves rédigent ensuite un rapport d’une vingtaine de pages qui comporte cinq parties : une présentation de l’exploitation dans son contexte humain et pédoclimatique, une analyse du système fourrager, un diagnostic des points qui pourraient être améliorés et pour finir une préconisation d’amélioration qui inclut l’introduction d’espèces fourragères. Les élèves sont encouragés à effectuer un travail de recherche de références techniques et à consulter des techniciens.

Il s’agit d’un exercice complet qui intègre les différentes matières techniques comme la zootechnie, la phytotechnie, la gestion, l’économie et les réglementations. Il convient d’ajouter à cela l’exercice relationnel avec un éleveur, la rédaction (de préférence sans fautes !) et l’adaptabilité face à un cas concret.

Comment un éleveur peut-il participer ?

Si vous souhaitez recevoir deux étudiants pendant quelques heures, vous pouvez vous rapprocher d’un centre d’enseignement agricole où il y a des BTS pour signaler que vous êtes intéressé par la démarche. Vous pouvez également contacter la délégation régionale du GNIS. Cette visite des deux étudiants a lieu généralement en hiver et le rapport doit être restitué le 30 avril.

Un concours pour les BTS

Pour les étudiants, le GNIS met à disposition le protocole et règlement du concours sur www.gnis-pedagogie.org.

Partager

Derniers articles